Logo_Green-Got
icone eth

Avis sur Green-Got : la néo-banque qui finance la transition écologique

Table des matières

Une nouvelle pépite Fintech émerge en plein milieu de la crise sanitaire actuelle. Elle bouscule les codes d’une industrie statutaire. Green-Got est une plateforme de financement qui finance des projets de protection de l’environnement. Elle séduit les personnes qui veulent avoir un impact environnemental. Maud Caillaux, 27 ans, lauréate du Forbes 30 Under 30, et fondatrice de la Néo-Banque tricolore.

Une Néo-Banque française nommée Green-Got a été lancée au premier semestre 2020. Elle comptait déjà près de 20 000 personnes attendant d’être clients, avant même son lancement officiel. Le financement de pré-amorçage a été bouclé par des Business Angels, qui croient fermement en la durabilité de l’entreprise.

Green_Got a refusé d’accepter l’aide de grandes banques ou de grands fonds, s’assurant ainsi une indépendance unique. Elle a promis à ses clients et investisseurs : une carte, un compte pour payer et recevoir avec une faible empreinte carbone et un compte épargne pour financer les secteurs clés de la transformation écologique. Le succès de ce service made in France est dû à l’attente d’une solution nouvelle : écologique mais aussi pratique et simple d’utilisation.

Maud Caillaux est co-fondatrice de Green-Got. C’est cet univers que nous souhaitons faire rejoindre à Green-Got: offrir la possibilité de financer la transition écologique avec son argent tout en bénéficiant d’une expérience sécurisée et agréable.

Ne gaspillez plus votre argent

La jeune équipe de Maud Caillaux, ambitieuse et motivée, bouleverse le marché bancaire depuis quelques mois en répondant à une demande pressante, mais encore insatisfaite : Ne plus polluer votre argent. Le défi est de taille. Selon l’ONG Rainforest Action en 2021, les banques françaises ont augmenté leur soutien financier aux énergies fossiles en leur accordant plus de 80 milliards de dollars. Et ce, malgré des menaces climatiques toujours plus importantes. Ce constat, largement partagé par toute une génération a permis à Maud Caillaux de construire une communauté soudée et impliquée qui compte aujourd’hui plus de 20 000 membres qui participent quotidiennement aux décisions de l’entreprise, aux projets qu’elle finance et aux fonctionnalités de l’application.

Maud Caillaux, co-fondatrice de Green-Got.

Humaniser la banque autour d’un projet d’impact

Maud Caillaux n’est pas née dans le secteur du luxe pour se lancer dans la banque. Green-Got a été lancé par la lauréate du Forbes 30 Under 30 en 2020, au moment où le pays faisait face à une crise sanitaire majeure. Le projet a été décanté car il était impossible de lever des fonds dans une situation délicate.

Télécommutant les équipes aux quatre coins de la France, la startup francilienne est toujours installée dans l’incubateur de Neuilly-sur-Seine. C’est là que se réunissent plusieurs fois par semaine Maud Caillaux, son cofondateur Andrea Gannovelli et leur cofondateur Andrea Ganovelli. “L’enjeu réside dans la recentralisation car les échanges sont plus enrichissants pour la cohésion des équipes et la culture d’entreprise…”. Green-Got a été fondé avant de devenir un service bancaire. Un regard sur la situation climatique désastreuse incite Maud Caillaux Andrea Ganovelli Vincent Evesque, Fabien Huet et Vincent Evesque à se poser une question fondamentale : Comment pouvons-nous faire la différence ?

Au vu de leurs carrières respectives, c’est tout naturellement qu’ils ont choisi de s’intéresser au secteur de la finance. Aujourd’hui, le geste le plus écologique que l’on puisse faire est de mettre son argent au vert. L’argent finance indirectement les combustibles fossiles, mais il s’agit tout de même d’un énorme investissement financier. Nos banques ont été construites pendant la révolution industrielle, alors que les actifs toxiques comme le charbon et le pétrole étaient un problème. C’est ainsi qu’est née l’idée de Green-Got. Nous voulions apporter la meilleure solution au niveau individuel pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette solution était une économie pour le fondateur de la néobanque. Pourquoi ? C’est pour que l’argent puisse être utilisé pour financer des projets et des transitions environnementales. Un calculateur de CO2 intégré est disponible pour montrer à chacun les émissions de carbone de ses dépenses.

Des économies pour l’environnement

La startup finance plusieurs projets certifiés pour l’environnement grâce à ses services, dont trois sont financés par le compte courant. Le premier permet de sauver un mètre carré de forêt amazonienne pour chaque 10 euros dépensés. Le second est un programme de préservation des océans avec l’ONG Wings of the Ocean. Il est financé pour nettoyer les océans et prévenir les millions de plastiques qui sont jetés. Green-Got participe également à divers projets d’énergie éolienne et solaire dans le monde entier. Green-Got participe à divers projets d’énergie solaire et éolienne dans le monde. Le compte d’épargne nous permet de financer directement des fonds, des projets et des entreprises qui ont un impact sur l’environnement.

Le cœur de cible : Ceux qui veulent améliorer les choses

Green-Got, une jeune startup, est bien adaptée à son époque. Elle est active sur les médias sociaux et dispose d’une direction à caractère familial pour préserver son identité d’entreprise, tout en gardant l’aspect numérique qui fait sa force. Ce projet avait tout juste un an. Depuis, nous bénéficions d’un soutien et d’un impact positif. Bien que les choses aillent vite, le plus important est d’avoir une équipe heureuse. Car le bonheur au travail ne peut s’exprimer que dans notre communication et notre produit,

Green-Got ne cible pas Maud Caillaux. Elle veut offrir une gamme de services d’épargne qui s’adresse au plus grand nombre d’investisseurs possible, car même quelques milliers d’euros sur un compte peuvent avoir une empreinte carbone importante. La triste vérité est que si notre génération tente d’intégrer des gestes écologiques dans son quotidien, l’argent qu’elle gagne finance exactement le contraire”,déplore Maud Caillaux. Nous voulons rassembler des personnes de tous horizons, car nous nous battons tous pour la même cause.

L’ADN de Green-Got vise à apporter une solution, un levier pour lutter individuellement et faire la différence dans la crise climatique. C’est un levier qui a un impact réel et pas seulement anecdotique. Green-Got offre un large éventail d’avantages. Un Français peut économiser en moyenne 15 tonnes de CO2 par an. Nous voulons apporter la meilleure solution au niveau individuel. L’argent est le nerf de la guerre. Le monde est construit là où va l’argent.

Présentation de GreenGot, la néobanque verte

Green-Got, une néobanque indépendante, francophone, qui investit dans des fonds issus de placements verts, sera lancée en mars 2021.

L’objectif de Green-Got est d’offrir aux clients un compte bancaire écologique, 100% renouvelable, qui les aide à réduire leur empreinte carbone. Cette néobanque écologique vous permet de planter des arbres et de participer à la reforestation à chaque achat. Cela contribuera à réduire le réchauffement climatique et à préserver les écosystèmes menacés.

Vous pouvez déposer des fonds à Green-Got jusqu’à 100 000.

Vous pouvez déjà vous pré-enregistrer pour soutenir ce projet de banque écologique.

Nous vous proposons un guide complet, un avis et un test de GreenGot, la Néobanque verte pour tous qui va évoluer. Avant d’ouvrir un compte bancaire chez GeenGot, lisez notre analyse détaillée du compte mobile.

S’inscrire maintenant

Le compte mobile Green Got est une excellente option.

  • En moins de 10 minutes, vous pouvez ouvrir rapidement un compte bancaire
  • Un IBAN français et un compte bancaire décarboné
  • Des notifications en temps réel et un suivi des mouvements via votre application
  • 3Dsecure sécurise vos paiements et permet de recevoir des paiements gratuits en euros
  • Les fonds peuvent être protégés jusqu’à 100 000 euros
  • Néobanque s’engage à financer l’éco-transition sans frais pour les clients
  • Participation à la reforestation en payant ses frais quotidiens
  • Avantages et réductions auprès de partenaires “verts”.

Inconvénients de la néobanque GreenGot

  • Les espèces et les chèques ne peuvent pas être encaissés.
  • Il n’y a pas de possibilité de crédit ou de découvert pour le moment

Tarifs Green-Got et frais bancaires

Comme nous l’avons mentionné, l’offre est encore en développement donc nous n’avons pas accès aux futurs tarifs appliqués par Green-Got. Cependant, nous savons qu’il s’agit d’un abonnement mensuel sans frais cachés.

Je compare avec les Néobanques gratuites

Examen de Green-Got 

Nous n’avons pas encore eu l’occasion de passer en revue la néobanque verte de Green-Got car elle est encore en développement.

Nous apprécions les efforts de Green-Got pour transformer le secteur bancaire avec une approche écologique et réduire significativement l’empreinte bancaire de notre argent.

L’offre comprend une banque décarbonée, une carte bancaire et une application pour gérer votre journée. Cela vous permet d’aider à planter des arbres dans le monde entier . L’application de Green-Got permet de suivre la contribution du client à la reforestation.

Green-Got s’engage à financer la transition écologique et à protéger les écosystèmes menacés sans coût supplémentaire pour le client. Les clients de Green-Got jouent un rôle actif dans la protection de l’environnement.

Lors du lancement, nous aurons l’occasion de donner notre avis et de discuter de l’ensemble de l’offre de Green-Got avec une approche plus “verte” que les banques n’ont pas vue.

Pour l’instant, Green-Got ne semble pas proposer de solutions de découvert, d’épargne ou de crédit.